Vous venez d’acheter une trottinette électrique, mais vous n’avez pas pensé au casque. Certes, le port de casque sur ce type de véhicule n’est pas obligatoire. Cependant, pour la sécurité de tous, il est recommandé d’en porter un. Ces microvéhicules qu’on pense tous être des jouets peuvent excéder une vitesse maximale de 25 km/h. Voici ce que vous devez savoir sur la réglementation sur les trottinettes électriques.

La sécurité routière en France et la réglementation sur le port de casque en trottinette électrique

Finalement, il s’en est sorti que le port de casque sur une trottinette électrique ne devrait plus être négligé. Ceux qui baladent au vent à bord de leurs bolides n’ont pas raison. Contrairement à ce que bon nombre d’entre nous peuvent penser, la législation sur la conduite de ces microvéhicules a été officiellement délimitée dans le Code de la route depuis 2019. On les a classés dans la catégorie des EDPM ou Engin de Déplacement Personnel Motorisé.

Ce qui dit donc que les utilisateurs de ces engins ne sont plus considérés comme des piétons. Ils doivent rouler uniquement sur des pistes cyclables et à une vitesse maximale limitée pour assurer la sécurité de leurs conducteurs et des autres usagers de la route. Il est possible de rouler sur le trottoir, mais seulement en marchant à côté de la trottinette et avec une vitesse maximale de 6km/h.

Aussi, l’obligation du port de casque sur une trottinette dépend du chemin à parcourir, de la vitesse et de l’âge de son utilisateur. Il est fortement recommandé hors agglomération et est obligatoire pour dépasser les 25 km/h. Quoi qu’il en soit, le port de casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans

Pour les trottinettes allant jusqu’à 25 km/h

Comme les vélos, les trottinettes électriques allant jusqu’à 25 km/h doivent également suivre ce qui est inscrit dans le Code de la route. Comme mentionné plus haut, même si la vitesse maximale de la trottinette ne dépasse pas 25 km/h et que le conducteur est encore un enfant de moins de 12 ans, le port de casque est obligatoire. Le non-respect de cette règle risque une peine d’amende de 135 € pour son accompagnateur. Il est également interdit de circuler à 2 à bord d’une trottinette. De plus, vous devrez disposer d’une assurance responsabilité civile pour en conduire.

Pour les trottinettes électriques roulant à plus de 25 km/h

Dans cette catégorie, la loi exige l’immatriculation du véhicule. Pour ce faire, vous devez vous rendre auprès du Ministère de l’Intérieur. Ici, quelque soit l’âge du conducteur et quel que soit le type de chemin qu’il souhaite parcourir avec sa trottinette électrique, le port de casque est obligatoire. Il doit être un casque de moto et non un casque de vélo. Quoi qu’il en soit, sachez qu’il est interdit de rouler à cette vitesse surtout si c’est en ville. Oubliez donc l’idée de débrider votre trottinette électrique si vous ne souhaitez pas être arrêté par la sécurité routière. La non-conformité à cette règle vous risque une amende de 1 500 € à 3000 €.

Commentaires (0)

Product added to wishlist
Product added to compare.